La propagation d’une onde

Jean Baptiste est une voix qui crie dans le désert. Voici comment il se définit devant ceux qui, déjà, commencent le procès du Christ. Une voix, une onde qui porte le message d’un autre : celui de Dieu, Verbe fait chair.

Cette Parole, je l’ai parfois accueilli au milieu d’une foule de plus de 2 millions de jeunes. Mais aussi au coeur de tout petits groupes, . Vendredi soir, dans la nuit d’un petit bourg bien calme, nous étions 7 chrétiens, rassemblés dans la salle paroissiale de l’Ange Gardien. Une lumière sur la table, un crayon à la main, et une heure devant nous pour accueillir, méditer, prier, partager cette Parole. Temps de grâce.

Merci Seigneur. L’onde provoquée par Jean le Baptiste n’a pas fini de parcourir la terre !

Publicités

Publié le 11 décembre 2011, dans Chronique d'un curé de bord de mer. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Bonne année J-C. Alors ton blogue il hiberne ?…. Tu ne peux pas nous faire ça quand même !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :