Archives de Catégorie: Parole de Vie

Dimanche de la Joie

Bonjour Jean Luc, bonjour à tous

Au cœur de ce temps de l’Avent, ce dimanche est particulier. Dans la tradition de l’Eglise, nous l’appelons le « dimanche de la Joie ». Une des paroles qui sera lue lors des messes, aujourd’hui, vient de l’apôtre Paul : « Soyez toujours dans la joie »

Et quand je pense que certains imaginent qu’être chrétiens, c’est être dans la tristesse ! Bon, c’est vrai que, parfois, lors de certaines célébrations, la joie n’est pas exubérante. Sans doute parce que ceux qui y sont présents sont là avec tout le poids de leurs vies et j’espère bien qu’à défaut d’arriver avec le cœur en joie, ils repartent porteurs de cette joie.

Oui, le message de l’Evangile est un message de joie. Et que l’on soit croyant ou non, c’est bien une de nos aspirations. Il y a ces grandes joies qui marquent des étapes essentielles de nos vies, il y a toutes ces petites joies du quotidien qui nous réconcilient avec la vie, même si on n’est pas franchement fâché avec elle !

Alors je vous propose un petit défi. Nous entrons peu à peu dans une course folle qui nous mène à Noël : il faut penser aux cadeaux, passer chez le traiteur pour préparer le menu, lancer les invitations, et puis quelle tenue je vais porter, je n’ai plus rien à me mettre !!! Oui, une folle course. Alors ce défi, et bien c’est de donner un petit peu de joie chaque jour à quelqu’un que je croise : à la maison, à l’école, au travail, dans les transports, au hasard de mes journée. Essayez, vous verrez que ce n’est pas très compliqué et vous découvrirez (ou redécouvrirez) que de vouloir donner de la joie aux autres, c’est en recevoir encore bien plus pour nous même. Et si c’était cela le bonheur ?

Je vous souhaite une semaine toute remplie de joie ! A dimanche prochain

Publicités

Une voix crie dans le désert

 Billet du dimanche 4 Décembre 2011 – 2è dimanche de l’Avent

Bonjour à tous, chers auditeurs de Tendance Ouest.

Quand je prépare cette petite chronique dominicale, j’ouvre la Bible et regarde la page que nous entendrons ce matin dans nos églises. Et je m’interroge toujours : qu’est-ce que cette parole peut bien vouloir me dire,  à moi qui la reçoit, mais aussi à vous tous qui m’écoutez en ce moment.

« Commencement de la Bonne Nouvelle de Jésus Christ, le Fils de Dieu »

Voilà les premiers mots que les chrétiens entendront dans quelques instants. Et je m’arrête déjà ! Il est question d’un commencement. Comme une nouvelle vie, une nouvelle naissance, une lumière qui pointe dans nos ténèbres. N’est-ce pas ce que nous fêterons dans quelques semaines, au cœur de la nuit de Noël ? Comme tous ces commencements qui doivent émailler nos vies. Après un coup dur, il faut savoir rebondir, après une grande joie, il ne faut pas déprimer quand l’on retrouve le train-train quotidien… Toujours commencer, re-commencer, parce qu’ainsi est la vie, notre vie.

Et je continue la lecture : « A travers le désert, une voix crie »

Une expression que nous employons tous un jour ou l’autre : parler dans le désert. Avec cet inconfortable sentiment de n’être ni entendu, ni écouté. Mais le désert, c’est grand, immense, et souvent bien vide ! Pourtant le dernier grand prophète de l’Ancien Testament (parce que c’est de lui qui s’agit : Jean Baptiste) y vient quand même. Et non seulement il parle, mais il crie ! Ce qu’il a à annoncer est tellement important. Cela fait des siècles que tout le peuple des Hébreux est dans l’attente, et ça y est, c’est imminent : cette naissance, c’est Dieu qui devient l’un de nous. C’est la venue de Jésus Christ dans notre monde. A la fois une vérité historique et un acte de foi.

Alors mettons à l’écoute : dans les déserts que nous traversons parfois, n’y a-t-il pas  une voix qui crie et qui veut nous apporter une Bonne Nouvelle ?

Parole de Vie, Parole de Dieu – 1er Avent

Même si nous le referons dans un mois, c’est bien le moment de nous souhaiter mutuellement une belle et sainte année !

Le 1er dimanche de l’Avent marque notre entrée dans une nouvelle année. Occasion pour chacun de nous de méditer à nouveau les mystères du commencement : c’est l’Incarnation que nous apprêtons à célébrer. « Et le Verbe se fait chair; il vient habiter parmi nous… »

Noël dans notre vie, Noël dans notre Eglise, Noël dans notre monde…

Déjà ?
Maintenant ?
Enfin !

Parole de Dieu, parole de Vie – 32è dimanche ordinaire

« Ils ne sont pas l’avenir de l’église, mais bien son présent ! » 

250 jeunes du diocèse vont débarquer sur notre paroisse la semaine prochaine pour leur rassemblement diocésain. Ils participent aux activités de l’Aumônerie de l’Enseignement Public. 

Un grand merci d’avoir accepté d’être un peu bousculé par leur présence (changement d’heure de messe à St Pair, engagement des uns ou des autres pour les accueillir…. 

« Viens franchir la Porte », tel est le thème qui les rassemblera pour réfléchir, jouer, prier, chanter, célébrer… et repartir plein de tonus vers leurs collèges !

 Editorial de la feuille paroissiale du 7 novembre 2010 – Paroisse ND de la Baie

Parole de Vie, Parole de Dieu – 1er Novembre, tous saints

Tous saints, voilà notre vocation personnelle. Une bien belle destinée que celle de demeurer un jour tout près du coeur de Dieu après avoir tenté de faire pour le mieux durant notre pèlerinage terrestre. Au coeur de la « Terre des Saints » qu’est notre paroisse, honorons celles et ceux qui nous précèdent dans le Royaume. Il y a Gaud, Pair, Senier, Scubillion, Aroaste (d’où le blason de la paroisse)… mais aussi bien d’autres, de nos familles, de nos ancêtres qui sont inscrits pour toujours dans le Grand Livre de la Vie…

Une promesse en ce monde

Juin, les beaux jours sont là. C’est la saison des mariages qui bat son plein.
Dans le grand sud, tout là-bas, près d’Avignon, ils sont à la veille du grand jour.
Dans leur enfance, ils ont certainement pris des engagements, la promesse scoute, l’engagement MEJ (on parle du Choix…). Toutes ces petites étapes qui préparent l’engagement de toute une vie.
 
Alors pour préparer demain, une première pierre fut posée, il y a quelques années : c’était au Carmel de St Sever….
 
Demain, le oui sera solennel. Avec la famille, tous les potes, les témoins. De ceux qui vivent déjà ce sacrement depuis peu ou depuis fort longtemps, de ceux qui s’interrogent, de ceux qui sont déjà papa et maman, de ceux peut-être que la vie a blessé…. Ils seront tous là.
 
Céline,
Guillaume,
tous, nous venons vous entourer. De notre amitié, de notre présence, de notre prière.
Que notre présence soit engagement pour votre avenir.
 
Et comme je le dirai samedi, prenant vos deux mains jointes….
        Ce consentement que vous venez d’exprimer en présence de l’Eglise,
        Que le Seigneur le confirme,
        Qu’Il vous donne sa bénédiction.
        Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas.
 
 

Noël

Martyrologe Romain


 

Depuis la création du monde,

quand Dieu au commencement tira du néant le ciel et la terre,

l’an cinq mille cent quatre-vingt-dix neuf;

depuis le déluge,

l’an deux mille neuf cent cinquante-sept;

depuis la naissance d’Abraham,

l’an deux mille quinze;

depuis Moïse et la sortie du peuple

d’Israël de la terre d’Égypte,

l’an quinze cent dix;

depuis le sacre du roi David,

l’an mille trente-deux;

dans la soixante-cinquième des semaines

d’années prédites par le prophète Daniel;

dans la cent quatre-vingt-quatorzième olympiade;

dans la sept cent cinquante-deuxième année de la fondation de Rome

et la quarante-deuxième année de l’empire d’Octavien Auguste;

tout l’univers reposant dans la paix;

au sixième âge du monde,

Jésus-Christ,

Dieu éternel, et Fils du Père éternel,

voulant sanctifier le monde

par son miséricordieux avènement,

ayant été conçu du Saint Esprit,

et neuf mois s’étant écoulés

depuis sa conception,

naît à Bethléem de Juda,

fait homme de la Vierge Marie :

La Nativité de Notre Seigneur Jésus Christ selon la chair.


Crèche église de Saint Pair Sur Mer

 

Bonne Année à tous

Ca y est ! Nous sommes en Avent. Temps d’Apocalypse, de Révélation. Le Verbe va prendre chair. Dieu vient en notre humanité.

Nous sommes invités à la veille, à l’attente, à l’espérance…. Ne nous laissons pas submerger par les visissitudes de notre monde…

 

Au cœur de notre veille, ne voyons-nous pas … ?

Voici venir des jours où j’accomplirai la promesse de bonheur…

Au cœur de notre veille, n’entendons-nous pas… ?

En ces jours-là, je ferai naître chez David un Germe de justice…

Au cœur de notre veille, ne sommes-nous pas porteur d’un évènement extraordinaire… ?

Le Fils de l’homme va venir dans la nuée, avec grande puissance et grande gloire…

 

Et si au cœur de l’Avent, nous  prenions le risque de noue remettre face à l’essentiel ? Tout n’est pas parfait dans notre monde, dans notre Eglise, dans notre paroisse. Des tensions peuvent naître ça et là, nous aimerions que les choses bougent plus vite, ou ne bougent pas du tout, nous trouvons que untel prend trop de place ou que celui-ci ne la prend pas…. Nous sommes souvent entrain de dire et si, et si …

Et si la Parole venait nous rejoindre au plus profond de notre existence….

Laissons-nous saisir.

Parole de Vie, Parole de Dieu – 2è dimanche de Pâques

Thomas lui dit alors :
« Mon Seigneur et mon Dieu !
 
Michel Ciry, Incrédulité de thomas
 
Marie Madeleine la pécheresse,
Pierre qui renie,
Cléophas et son compagnon aveuglé,
Thomas l’incrédule…
Et moi…
et toi…
 
Voici les témoins de la Résurrection !!!
 
Jn 20, 28

Parole de Vie, Parole de Dieu – Pâques

Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour.
Il entre dans le tombeau, et il regarde le linceul resté là,
et le linge qui avait recouvert la tête,
non pas posé avec le linceul, mais roulé à part à sa place. 
C’est alors qu’entra l’autre disciple,
lui qui était arrivé le premier au tombeau.
Il vit,
et il crut.

 
Quelle folle journée !
entre Marie Madeleine qui court vers Pierre,
Pierre et Jean qui courrent à leur tour vers le tombeau,
les disciples d’Emmaüs qui reviennent de toute urgence à Jérusalem !!
La pierre a explosé.
Il faut le dire.
Il faut le proclamer !
Il faut avoir un coeur et une tête de
RESSUSCITE !!!
 
Christ est ressucité !
Il est vraiment ressuscité !
Alléluia !
 
Jn 20, 7-8