Votre curé vous parle…

Ne pouvant être à la fois à présider la messe d’entrée en Avent de ma communuaté paroissiale et au rassemblement diocésain de l’AEP, à la demande de mon frère prêtre auxiliaire, j’ai laissé ce petit message, en guise de souhaits pour une bonne année !!

« Alors voilà que vous avez un curé qui essaie de résoudre une drôle d’équation : être au même moment en deux endroits différents ! Et de tout temps, nous savons que, c’est impossible !Porter deux (même trois) casquettes amène parfois des conflits d’agendas pour des ministères différents. Ce dimanche, c’est le rassemblement diocésain des collégiens des aumôneries de l’Enseignement Public ce qui  m’empêche d’être à St Pair ce matin !Et donc, n’ayant pas ce don d’ubiquité, je me permets, par la voix de mon frère prêtre Daniel, de vous adresser quelques souhaits.Les premiers mots du Christ à notre égard en ce début d’année sont clairs :

« Prenez garde, Veillez ! »

Dans les versets qui précèdent ceux que nous venons d’entendre, Marc nous parle de la venue du Fils de l’homme : « On verra le Fils de l’homme venir, entouré de nuées » Bien sur, en citant l’Apocalypse, l’évangéliste nous parle de ce retour définitif que nous espérons tous lors de la fin des temps. Mais ne nous trompons pas, cette venue, elle est pour maintenant, dans l’aujourd’hui de nos vies.

Dans un mois, nous ne célébrerons pas la venue du Fils de l’homme pour la fin des temps. Nous célébrerons sa venue dans notre vie, dans notre temps, dans notre monde. « Prenez garde, veillez… »

Dans ce monde fou qu’est le nôtre, monde d’affrontements, d’enlèvement, de crise, de tensions, il nous faut être ces veilleurs qui rappellent qu’une espérance est possible, qu’une espérance est là.

Prenons garde de ne pas céder au découragement,

Prenons garde de ne pas unir nos voix aux hurlements des loups,

Prenons garde de ne pas perdre la Foi !

Le Fils de l’homme va venir dans toute sa puissance. Oui c’est vrai. Mais ce sera dans la fragilité d’une crèche. Voilà comment se manifeste sa toute puissance. Et de même lors de sa Passion : c’est sur la Croix qu’il affirmera la toute puissance de son amour et de sa Royauté ! C’est dire qu’il faut sans cesse exercer notre vigilance, notre veille, pour savoir le reconnaître et pouvoir l’accueillir.

Alors faites attention, Marc le répète avec insistance : le maître arrivera à l’improviste. « Il peut vous trouver endormis »

Et si les vœux que nous échangions en ce début d’année nous encourageaient à ne pas nous endormir !!

Ne pas nous endormir sur la Parole du Seigneur. Une Parole à lire, méditer, savourer, seul ou en groupe : n’ayez pas peur de vous lancer dans des groupes de partage « St Marc » !

Ne pas nous endormir sur l’attention aux autres. Que nous sachions donner notre parole, notre sourire, nos mains pour soulager ceux qui souffrent. Rappelons-nous l’évangile de dimanche dernier : Matthieu ne dit pas que tout ce que nous faisons au plus petits, aux plus souffrants d’entre nous, c’est comme si nous le faisions au Seigneur. Non, c’est au Seigneur lui-même que nous le faisons !

Ne pas nous endormir sur notre mission d’annoncer la Bonne Nouvelle. En parole, en acte, notre monde, notre paroisse a besoin d’entendre la douce musique de l’Evangile.

Alors quelque soit l’heure, le soir ou à minuit, au chant du coq ou au matin, demeurons des veilleurs, passionnés de l’Evangile, passionnés de Dieu, passionnés des hommes !

Permettez-moi alors de plagier les derniers mots de St Marc :

Ce que je vous dis là, je le dis à tous : bonne et sainte année. Veillez ! »

Publicités

Publié le 26 novembre 2011, dans Au fil des jours. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :